beeep… beeep… beep…
Une lumière rouge éclairait doucement la salle. En plein milieu se tenait une sorte d’écran en verre. Celui-ci affichait la carte du monde avec une sorte de balayage radar émanant de Londres

« C’est très faible.. que devrions nous faire ?
– Peut être pourrions nous modifier notre stratégie ?
 C’était peut-être trop tôt .. »

Une voix ferme coupa net la discussion :  » Je veux des résultats ! ».

Le silence prit possession de la salle lorsque l’homme à l’origine de cette proposition se dirigea vers notre héros, qui observait la scène, de loin, son verre à la main..

« Et vous, qu’en pensez vous Mr…
– Bâtard.
– Hey dites-donc, je ne vous permets …
– C’est Mr Bâtard ! »

L’homme fit un pas en arrière, comme effrayé, ses yeux semblant sortir de leur orbites, puis Mr Bâtard rajouta :

« Et bien, si vous voulez réellement mon avis, c’est nul.. Nul, Nul et archi nul ! C’est franchement médiocre, et si vous voulez que tout le monde rigole, offrez le en ps+
 Mais oui c’est une bonne idée ! Allez-y ! Sur le serveur !
– Pardon mais c’était de l’hum..
– ENVOI EFFECTUE MONSIEUR ! »

Et alors qu’une alarme sonore et un gyrophare rouge donnaient une allure de centre de commande de sous-marin à la salle, notre héros fit demi-tour sur lui-même, effleurant le tranchant de sa pelle posée contre le mur, puis âpres une dernière gorgée de son nectar ferma les yeux et s’adressa à son fidèle serviteur par l’intermédiaire de son kit main-libre..

 » Johnny, va acheter des congélateurs chez Darty, il semble que les abonnés PS+ subissent une attaque. Titan Attacks ! »

______________________________________________

Avant d’aller plus loin, quelques avis glanés ici et la :

> « Titan Attacks is proof that certain games are timeless and endlessly influential. » (IGN UK)

> « Ça y est, j’ai trouvé le bon descendant de Space Invaders en la présence de ce Titan Attacks. Beau, fun, de bonne mécaniques de jeu et une bonne rejouabilité » (pixelsprite)

> « Titan Attacks is a seriously addictive spin on a classic video game formula that’ll keep you playing beyond your first run through its one hundred stages. » (push square)

> « An interesting take on a classic, that doesn’t quite reach those heights, but is still a fine game in its own right. » (Gamestyle)

______________________________________________

Bien… Ceci étant dit, attaquons le test. Le constat est on ne peut plus simple : Ce jeu est nul.

Pas nul au point de vous donner envie de vous pendre ou d’éclater votre télé / manette, mais au point de ne pas vouloir renouveler votre abonnement PSN.

Titan Attacks ! se présente comme un hommage à Space Invaders, l’espèce d’hommage posthume que font les maisons de disques avec les chanteurs morts… si, si ! Vous savez ! Avec beaucoup de rien on fait un peu de bénefs ! Bah la c’est pareil ! Le jeu reprend les mêmes mécaniques que son illustre modèle, y ajoutant seulement une dimension d’upgrade de l’armement, et quelques autres ajouts inintéressants. On se déplace avec la croix ou le stick, on tire avec R1 ou Croix, et on balance une bombe avec Carré ou le pavé tactile. Oui, si ça vous plait pas, c’est pareil. Pourquoi le pavé tactile ? Mais bonnes gens, nous sommes sur PS4 pardi ! Vive les features New-gen ! Passé ce point de détail, premier constat : Ne jouez pas sur un TV inférieure à 20 pouces. Le jeu n’occupe en effet qu’un tiers vertical de votre écran, à l’image des jeux Gameboy sur Super Nes.

Ne prenez pas la peine de brancher votre ampli, la bande son est tout bonnement affreuse, la musique insipide valant d’être désactivée rapidement au profit des FX tout aussi mauvais mais qui vous permettront de vous guider lorsque vous jouerez les yeux fermés.

Au moins on peut pas dire que l'écran est surchargé...

Oui, c’est bien Titan Attacks !

Car mieux vaut qu’ils soient fermés. Le jeu est d’une laideur sans nom. Je vois venir certains qui me diront, à raison, que les graphismes ne font pas tout, et bla bla bla… Oui, c’est vrai, mais si les graphismes simples n’ont jamais repoussés votre serviteur lorsqu’il jouait à Geometry Wars, Pacman CE, Galaga Legions DX, il faut reconnaître que ceux de Titan Attacks ! auront de quoi vous faire pleurer… des larmes de sang…

Non content d’occuper seulement un seul tiers de votre écran, les sprites, grossiers, peineront à vous permettre d’identifier quoi que ce soit, et ne vous susciteront que l’envie de les faire disparaître.. Tiens… Peut être est ce la méthode des développeurs pour nous pousser à y jouer. Ou est-ce simplement un effet collatéral de leur paresse et leur foutage de gueule pour avoir réaliser un étron pareil.

Ces considérations à part, le jeu se boucle en une heure, et se présente sous forme de vagues, une vingtaine par niveau pour cinq niveaux. A la fin de chaque vagues, vous pourrez dépensez l’argent gagné en détruisant les vaisseaux et récupérant des espèces de parachutistes, dans des améliorations pour votre appareil. Santé, bombes, cadence de tir, puissance de feu, vitesse de rechargement, armes supplémentaires, les améliorations sont aussi insipides que sans intérêt, les différences étant tout juste palpables, quand bien même vous greffez à votre tank un canon supplémentaire, dont la cadence de tir doit être similaire au déplacement d’un lémurien anémique asthmatique et paraplégique.

Quelle magnifique charte graphique !

Écran d’amélioration. Vous remarquerez le design et les proportions.

A l’issu de vingt vagues, un vaisseau Alien apparaîtra. Ce boss ne nécessite aucun skill particulier et vous demandera juste à appuyer frénétiquement la touche de tir tout en évitant les siens, sporadiques au demeurant.

Eviter les tirs ne posera non plus aucun soucis, la faute à une hit-box, qui bien qu’a géométrie variable (entendez par la que la hit-box de dégât de votre tank doit faire la moitié de celui-ci alors que l’équivalent pour récupérer les êtres parachutés à sauver ne doit représenter qu’un tiers), reste bien petite par rapport à la cadence et la vitesse de tir de vos ennemis. Résultat, il est très facile de finir un tableau sans perdre de vie. Bref, pour jouer à ce jeu, il faut se faire torture. Même en faisant abstraction des décors moches au possible et de la bande-son insupportable, le gameplay simple au possible ne présente aucune espèce d’intérêt ni de challenge.

Il est bon de noter, que je ne fustige pas ici un manque seul de technique, au sens large du terme, mais bien un apport au jeu vidéo frôlant le néant.

Et je n'ai pas parlé des patterns ennemis !

La richesse des décors, quelle technique.

[divider]
La ou un Geometry Wars original était presque plus intéressant que le jeu qui le proposait comme bonus, apportant une technique vive et furieuse, Titan Attacks ! n’apporte rien de neuf. Les graphismes, même pour les amateurs de jeux rétro ou pixel art, comme votre serviteur, ne méritent pas un regard et le jeu n’apporte de manière générale aucune idée neuve au genre.

Qui plus est, savoir que le jeu est proposé en temps normal à 10 euros, résonne en mois comme une tentative d’extorsion ou de racket, surtout lorsque l’on voit ce que l’on peut dénicher ailleurs, soit pour moins cher, soit pour le même prix. Et que l’on ne me réponde pas que le jeu est offert aux PS+, il n’est pas offert mais loué, et en plus même offert, un mauvais jeu reste un mauvais jeu. Je passerai aussi outre les hit-box des ennemis, les patterns de ceux-ci, leur design aussi moche qu’absurde, l’absence d’addiction et de fun, tout ces éléments qui rendent le jeu unique..

Enfin, sachez que quelques trophée seront à dénicher, sans platine bien entendu, et que ceux-ci s’obtiennent sans difficulté autre que l’effort à fournir pour continuer à jouer.

Peut vous donner envie d’aimer « plus belle la vie »
Vous fera penser que décidément, y’a pire ailleurs
Vous redonnera envie de rejouer à Geometry Wars ou tout autre jeu rétro mieux que celui-ci
Vous pouvez vous faire du mal sur PS4, PS3 et PS VITA
Moche
Trop Simple
Inaudible
Cher si acheté

Pour qui ? : Les inscrits à « fouettes-moi.com » ou ceux qui veulent faire souffrir leurs amis en les attachant sur une chaise, paupières scotchées, jeu en main.

Dans le même genre ? : Tout le reste, mais pas ça.

Ma note: [usr 1]
[divider]

Alors que l’alarme venait de cesser et le gyrophare de s’éteindre, la lumière se rétablissait progressivement dans la pièce. Les murs semblaient raconter l’horreur de la scène, les marques et autre projections témoignant de ce qui c’était passé.

« Hum.. Johnny, un whisky et un chiffon s’il te plait.
– Bien. Et que fait on des machines ? Quelqu’un pourrait venir et continuer à envoyer des bouses sur le PSN..?
Mon pauvre ami, je crois que cette salle de commande n’était qu’une parmi tant d’autres. Il va maintenant falloir s’occuper des autres !
– Regardez Maître Bâtard ! L’écran,  il s’allume ! »

Et alors que ce dernier retirait le chiffon maculé de sang de son visage, il vit l’écran afficher distinctement :

« LES 12 OFFRES DE NOEL PSN – N°7 »
Johnny se saisit le visage et lâcha un « OH NON ! » qui voulait dire à quel point l’heure était grave… Le jeu vidéo subissait sa transformation, et celle-ci semblait effrayante…