/ Bon à savoir : J’ai découvert Sleeping Dogs sur PS3 il y a quelques temps maintenant grâce à nôtre SFPP (Stagiaire Freelance Pas Payé). Mais Sleeping Dogs est tellement jouissif qu’une fois lancé, on ne trouve aucune raison de s’arrêter et forcément à 12€ (en démat. bien évidemment ><) je n’ai pas pu résister. Ce GTA Like de Square Enix va vous plonger dans les rues de Hong Kong où il vous faudra infiltrer une triade afin de démanteler toute l’organisation ! Fun, violence, explosions et fusillades garantis ! /

Avant de commencer : C’est M. Bâtard qui va être content, on parle une nouvelle d’un Remastered, ou plus exactement d’une « Definitive Edition » qui contient tous les DLC sortis à ce jour. Cependant, je ne me suis pas attardé sur les DLC parallèles à l’histoire principale (comprendre qu’ils ne s’intègrent pas dans la progression globale du jeu) mais par contre je vous toucherai quelques mots sur les quelques missions bonus qui sont apparues à Hong Kong et que l’on peut librement faire tout au long de l’aventure.

C’est un jeu pour blogueuse mode en fait 🙂

My name is Mr Shei !

Vous incarnerez donc Wei Shei, un policier revenu à Hong Kong pour faire tomber la mafia locale [et en même temps assouvir une vendetta personnelle]. Vous devrez d’abord reprendre contact avec vos anciens amis d’enfances afin d’infiltrer l’un des gangs de la ville. Il vous faudra ensuite faire vos preuves et grimper les échelons [c’est plus facile de grimper dans la mafia que dans la fonction publique…]. Wei commencera comme homme de main d’un petit malfrat, et effectuera la sale besogne. Soudoyer certains marchands, prendre le contrôle d’un club, ce genre de choses… Travaux on ne peut plus communs, dans le milieu de la mafia asiatique me direz-vous. Puis il finira aux cotés des grands de ce monde… et donnera les ordres (enfin presque)… mais sans jamais oublié pourquoi il est ici.

Vous agirez donc pour le compte des méchants tout en faisant le bien… Ce qui se traduit par des points de triade et de police. Les points de triade, facile. Il suffit de tabasser vos ennemis (en variant vos coups) pour faire grimper votre score. Les points police eux diminueront à la moindre infraction, si vous volez une voiture, si vous détruisez un feu tricolore, si vous blessez ou tuer des civils et… c’est à peu près tout. En fait vous n’aurez pas vraiment de choix cornélien [comme on pouvait en trouver sur Splinter Cell Double Agent par exemple]. Votre seul objectif sera d’éviter de perdre des points de police… et encore… je trouve bien dommage que ce coté « agent double » n’est pas été plus exploité et se limite à respecter le code de la route.

L’ambiance générale que dégage ce jeu est géniale et certains passages de l’histoire sont vraiment funs. Par contre les radios sont un peu nazes, j’ai d’ailleurs très vite baissé le niveau sonore des musiques puisque contrairement à GTA qui propose des musiques vraiment géniales, ici elles sont clairement mauvaises.

Ça va couper...

Ça va couper…

Travailler plus, pour gagner plus !

A coté de votre trame principale, bien évidemment vous aurez de nombreuses quêtes annexes histoires de vous remplir les poches et de gagner quelques points de police ou de réputation. Volez des voitures, tabasser de mauvais payeurs, rendre des services aux personnes en difficultés, mais aussi débarrasser les rues des trafiquants de drogues ou faire tomber un réseau de trafic d’organes en travaillant avec la police de Hong Kong. Ces missions vous permettront non seulement de gagner pas mal d’argent mais aussi de gagner en notoriété ! La popularité est l’une des idées que j’ai particulièrement aimé dans ce jeu. A chaque fois que vous gagner en réputation, vous débloquez un nouveau bonus mais aussi de nouveaux vêtements (parce que oui, si tu n’as pas une bonne réputation, tu ne portes pas le dernier Costume HUBO GOSS #Tavu !) Améliorations de certains « services » comme les salons de massages, Boost des effets de la nourriture, réduction auprès des concessionnaires ! Travailler son image est vraiment important.

Mais avoir de l’argent l’est tout autant. Car les meilleures fringues et les meilleurs bolides ne sont pas donner ! Par contre ils vous donneront un avantage certain. Certaines combinaisons de vêtements vous permettront de gagner plus de points ou d’avoir une meilleure remise chez les vendeurs. Les bolides les plus rapides vous permettront de gagner les courses les doigts dans le nez en laissant vos adversaires loin derrière ! On notera certaines tenues spéciales comme la tenue du héros de Just Cause 2 ou encore de l’agent 47 (liste non exhaustive) !

<3 Sexy <3

Everybody was kung-fu fighting !

Bon, maintenant qu’on à fait le tour de ce qui vous attends, parlons du  Gameplay… Gameplay qui (pour moi) fait toute la force de jeu, et lui permet de se démarquer clairement des autres GTA Like. La palette de mouvements dont Wei dispose est impressionnante. Tirer en conduisant, ça tout le monde sait le faire, mais sauter d’un véhicule pour en choper un autre en pleine course poursuite ça c’est puissant (et déjà vu dans Just Cause je vous l’accorde) ! Durant les Gun-fight vous pourrez glisser par-dessus les obstacles et vous disposerez d’un Bullet-Time pour placer tranquillement votre viseur sur la tète de vos ennemis ^^ (#JohnWho) !

Wei est aussi un véritable as du « Parkour » ce qui vous permettra de grimper un peu partout.

Mais l’aspect le plus important de ce Gameplay ce sont (pour moi) les combats au corps à corps ! Véritable moment de pur plaisir, on enchaîne les prises de Kung-fu sans aucunes difficultés. Comme dans un film de JET LI. On défonce des groupes d’ennemis à coup de contres bien placés, de fracturage (ne chercher pas ce mot dans le dictionnaire) de bras ou de jambes, ou en prenant appuis sur un mur pour placer un coup de pied en plein dans la tête de son opposant. Le nombre de coups disponibles est impressionnant et vous pourrez parfaire votre art en rendant visite à votre ancien Sensei !

C’est vraiment ce qui m’a le plus accroché dans ce jeu. Il est vrai que dans les autres GTA Like, l’accent est mis sur les Gun-fight, les combats au corps à corps se résumant trop souvent à 3 coups de poings. Ici, on à une vraie panoplie d’attaques, ce qui dynamise beaucoup les combats. Maintenant, l’IA n’est clairement pas au niveau, les ennemis vous attaquant les uns après les autres, plutôt que de se jeter à 2 ou 3 en même temps sur vous [je voulais appeler ça « syndrome ACIII » mais Sleeping Dogs est sorti avant lol) !

7353SD_Screenshot_Wei_Elbow_Drop_JL_01

« Definitive Edition » !

Cette nouvelle version apporte bien évidement quelques nouvelles missions secondaires. La plus fun étant un championnat d’arts martiaux un peu à la Bloodsport ou se retrouvent les plus grands combattants du monde… vous ne tarderez pas à comprendre que ça va bien plus loin qu’un simple tournoi et il faudra y mettre un terme. On trouvera également une nouvelle mission qui vous permettra de mettre la main sur une voiture ultra sophistiqué disposant de mitraillettes, d’un système d’EMP et d’une vitesse hors norme. On notera également des « jobs de flics » qui vous permettront de faire grimper rapidement votre score de Police.

De mémoire c’est « tout » et c’est déjà pas mal. On pourra également récupérer de nouveaux véhicules inédits ainsi que de nouvelles tenues aux caractéristiques assez sympathiques.

sleeping-dogs_1352799061

Quelques mots sur le trophée platine !

Devenir La légende de Hong Kong peut prendre du temps. Il n’y a pas énormément de trophées liés à l’histoire mais par contre beaucoup de défis. Sleeping Dogs (comme dans pas mal de GTA Like) à son lot d’objets dissimulés sur toute la carte. Par contre, idée géniale, on acquière au cours du jeu, la possibilité de les afficher sur la carte. Ce qui veut dire que je n’ai pas eu à suivre 5 vidéos, pour tous les trouver et en plus ils sont utiles ce n’est pas de la collectionnite aiguë !

Les médailles d’or peuvent aussi prendre du temps, sauf si on pense à regarder ce qu’il faut faire et qu’on s’emploie à en faire le maximum pendant les missions. Ce sont des défis qu’il vous faudra réaliser. Désarmements, destructions de véhicules, conduite à grande vitesse… Il faut cependant ce méfier des événements aléatoires ^^ ! Ils sont au nombre de onze et apparaissent à des endroits bien définis de la Map mais aussi en fonction de l’heure (jour ou nuit). Une petite frayeur donc quand après avoir fini le jeu, on voit sa carte vide mais qu’il nous manque 3 événements. Cette fois-ci, je n’ai pas eu de problème pour atteindre le dernier niveau de triade (j’avais déboursé 2,5 € sur PS3 pour ne pas avoir à courir après les malfrats), le niveau 10 de police lui étant extrêmement simple à atteindre.

jv_sleepingdogstest_6

Pour conclure : j’ai une fois de plus pris beaucoup de plaisir à jouer à Sleeping Dogs. J’avoue avoir eu un peu de mal à y jouer régulièrement au début (j’avais également beaucoup de jeu à faire à coté) mais mes vacances m’ont permis de me replonger dans ce GTA Like à la sauce Hongkongaise. Si vous ne l’avez pas encore fait, foncez, je vous garantie des heures de plaisirs.